Appel d'air s'appuie sur un processus de co-construction entre artistes et partenaires. Pour concrétiser cette démarche, deux résidences ont été mises en place à Arras en amont de cette cinquième édition de la biennale : l'une en octobre, l'autre en janvier. 

Le premier temps d'immersion sur le territoire arrageois a eu lieu sur quatre jours, du 13 au 16 octobre 2021. Il a permis aux artistes de repérer les lieux, de rencontrer et d'échanger avec les partenaires et de réaliser des ateliers avec les habitant.e.s.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/7

Balade photographique "A la rencontre des herbes folles" avec Jean-Philippe Roubaud

Une balade photographique avec l'artiste a permis aux participant.e.s de prendre le temps de s'arrêter pour (re)découvrir et photographier les herbes folles ponctuant l'espace urbain. Ces photographies  serviront de modèle pour la réalisation d'un herbier dessiné sur carreaux de céramique, qui parsèmera les murs de la ville lors de la biennale.

Visite-repérage sur l'histoire d'Arras

Claire Fonteneau, directrice du CPIE Villes de l'Artois, a guidé les artistes à travers les rues d'Arras au cours d'une visite revenant sur l'histoire de la ville et son lien avec son environnement naturel. Pour compléter cette balade, des cartes anciennes de la ville ont été laissées à disposition des artistes.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

Temps de captation sonore d'Iga Vandenhove

Pour son oeuvre sonore Les Petits Invisibles, l'artiste est allée capter des sons de la faune locale (oiseaux, insectes...) dans les environs d'Arras. Accompagnée de son microphone, elle a ainsi arpenté la Citadelle, les bords de Scarpe et le bois de Maroeil. Les conseils de Christine Dupuis, bénévole à la LPO, lui ont été précieux pour identifier les chants des espèces enregistrées.

Atelier ''herbes folles" sur les bords de Scarpe avec Julie Percillier et les élèves du Lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines

Julie Percillier a invité les élèves à collecter les herbes sauvages des bords de Scarpe, puis à échanger autour des perceptions sensorielles caractéristiques de ces végétaux (couleurs, formes, odeurs, textures). Celles-ci seront matérialisées par la broderie, au sein de l'oeuvre textile exposée lors de la biennale.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/8

press to zoom

press to zoom
1/1

Rencontre avec le GON (Groupe Ornithologique du Nord-Pas-de-Calais)

Les artistes Chloé Boulet, Iga Vandenhove et Virginie Cavalier ont échangé avec Bruno Tailliez, Antoine Griboval et Lucien Gues du GON, qui ont partagé avec elles leur expertise sur l'avifaune du Pas-de-Calais et abordé la question de l'impact de leurs installations sur l'environnement qui les accueille.

Découverte des outils numériques du Muséolab de Lens pour Clara Jolly, avec Léo Marius

Clara Jolly a pu découvrir les différentes machines du Muséolab de Lens en compagnie du Fabmanager Léo Marius, dans l'optique d'adapter ses photographies en trois dimensions pour qu'elles soient accessibles aux personnes aveugles et malvoyantes. 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/2

Atelier photo avec Marie Muller Priqueler

La séance avec les six participantes a été l'occasion d'un échange autour de la relation de chacune avec son corps, de la confiance en soi et la manière d'exister en tant que femme dans une société patriarcale. Ces photographies, imprimées sur du papier ensemencé, seront exposées dans différents états de dégradation respectant le cycle naturel de ce matériau biodégradable. 

Atelier méditation et participation à la création d'une oeuvre sonore avec Angèle Manuali

Angèle Manuali, initiée aux pratiques yogiques et ayurvédiques, a encadré des ateliers de méditation avec des groupes d'étudiant.e.s et de centre sociaux, incluant travail de respiration, danse contact, exercices d'écriture et temps de parole. Les captations réalisées pendant ces sessions formeront la matière d'une pièce sonore spatialisée qui sera diffusée dans une salle de l'Hôtel de Guînes lors de la biennale.  

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/5

La Résidence