L'Atelier tout seul, Sans titre roulant

Et si pour favoriser l’échange et la mobilité, il fallait d’abord que l’artiste lui-même soit mobile ? À rebours des autres propositions, c’est l’option qu’ont choisie Valentin et Nicolas. Ces deux graphistes de formation proposent de parcourir la ville à vélo en tractant derrière eux un dispositif de création et d’affichage mobiles. Interrogeant les habitants des différents quartiers, ils traduisent leurs mots de manière graphique sur leurs panneaux d’affichage qu’ils tractent dans d’autres quartiers afin de créer le trouble et favoriser le dialogue. Ils bouleversent ainsi les modèles d’affichage public et d’espace d’expression libre.

http://ateliertoutseul.com/

Collectif Gonzes, Quidam

Les six filles du collectif Gonzes prennent leurs quartiers au sud. Désireuses de travailler avec les habitants, elles proposent de récolter leurs témoignages pour mieux les bouleverser. A l’aide de pans de papiers suspendus, elles transforment un square en une alcôve poétique dans laquelle chacun peut entendre la parole des Arrageois(e)s. Mêlée à des récits de fiction, celle-ci se trouve chamboulée. Hybride, elle brouille la frontière entre réalité et imaginaire.

http://www.collectifgonzes.com/

Compagnie Stasima, Hypothèque

La frontière qui distingue l'intimité de nos logements et l'espace public, invisible ou faite de pierre rouge, n'est-elle pas une barrière que l'on érige nous-même ? La Compagnie Stasima s'invite chez les habitants Arrageois, pousse la porte du quartier Sud pour questionner les notions d'identité et de lien social. En endossant le rôle de l'hôte, les comédiens et comédiennes invitent le public à partager un instant du quotidien qui se sera finalement pas si ordinaire que ça...

http://stasima.free.fr/

Audrey Fosseprez, Et Sens

La ville a-t-elle une odeur ? Audrey se propose de bouleverser nos sens et par là-même notre vision d’Arras. Plusieurs dispositifs odorants sont installés dans la ville, à la frontière entre un square et un axe routier. Jouant avec nous et cherchant à nous troubler, Audrey entoure les arbres de senteurs liées à la ville, tandis que les poteaux électriques peuvent dégager une subtile odeur de fleurs.

http://www.base.ddab.org/audrey-fosseprez

Gohu, Contacts

Gohu crée des connexions entre des territoires proches physiquement et pourtant si éloignés. Avec ses "monuments", il présente l'empreinte d'une rencontre et l'image de celle-ci. A travers ses installations, il propose une "collision de l'Autrefois avec le Maintenant" et établit des connexions symboliques d'un quartier à l'autre. Porteuse de rencontre, cette collision célèbre un échange passé entre les habitants qui questionne son absence au présent, due aux frontières entre quartiers. Ses images créent alors des "ponts" temporels et des liens entre quartiers qu'il voudrait permanents à l'avenir. 

http://hugotravaille.tumblr.com/

1 / 2

Please reload

Biennale Appel d'air

Association Art de Muser

Université d'Artois, UFR Lettres et Arts

9 rue du temple

62030 Arras 

 

appeldair4@gmail.com 

Contact

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now