Aliénor Faucher

Échantillon d’un trajet à Arras dessiné par un des participants de l’œuvre
Simulation d'un récit graphique à partir du tracé du chemin quotidien d'une personne pendant 21 semaines

De formation Ingénieure architecte, Aliénor travaille dans le milieu de la construction. Au fil de ses projets, elle s’expatrie 7 ans à l’étranger, aux États-Unis et en Haïti, puis revient s’installer à Paris. 
Parallèlement, elle développe une pratique artistique : nourrie par l’univers de sa vie professionnelle, elle s’attarde sur le tracé des cheminements, le dessin architectural, les résultats graphiques d’ingénierie. Elle pose aussi son regard sur le banal et l’ordinaire : les cicatrices inscrites sur la peau d’une courgette, la déformation d’un visage lorsqu’il se penche, les traces d’un habit sur la peau, le contour d’un horizon…
Par la photographie, le dessin, le tracé numérique et l’installation, elle cherche à saisir la vibration poétique qui émane de l’habituel et du familier : elle décale pour cela l’objectif, dessine inlassablement les mêmes choses, isole les ombres, éclaire des fragments, photographie des variations insensibles. 
 

                                                                                         

                                                                                           Interview d'Aliénor Faucher lors de la résidence d'octobre 2019 à Arras

Chemins urbains, chemins écrits

Dans l’espace partagé de la ville, les habitants se déplacent quotidiennement pour habiter, travailler, visiter, acheter, déambuler… chacun selon un itinéraire différent qui lui est propre et spécifique tout en restant dans la même ville. 

Partant de ce constat, Aliénor a recueilli auprès des Arrageois les traces de leurs chemins quotidiens pour les matérialiser sous forme de poèmes graphiques. Une fois ces itinéraires extraits des cartes géographiques, les lignes, formes et ponctuations qui en résultent forment un récit visuel qui donne à voir la diversité de nos habitudes de déplacement au sein d’un territoire partagée, celui de la ville d’Arras.

 

Lors de la biennale, en déambulant dans les rues à la recherche des affiches présentant ces petits récits de vie, peut-être reconnaîtrez-vous à travers les itinéraires des participants vos propres habitudes de déplacement...

 

Aliénor remercie tous les habitants qui ont participé à l'oeuvre en traçant leurs trajets quotidiens sur la carte d'Arras !
 

Instagram

Biennale Appel d'air

Association Art de Muser

Université d'Artois, UFR Lettres et Arts

9 rue du temple

62030 Arras 

 

appeldair4@gmail.com 

Contact

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now